23
-
Mar

Chips Fest – Partie 2 – Bleu Russe + Lomostatic + Nuage Fou + Olivier Depardon + La Horde

Rap Punk + Guitare grave + Rock Électro

# CARTE BLANCHE À PETROL CHIPS

• Bleu Russe
• Lomostatic (feat. Olivier Depardon, Jull, Bleu Russe & Gontard)
• Nuage Fou
• Olivier Depardon
• La Horde (feat. Olivier Depardon, Nuage Fou & Bleu Russe)
KRASPEK MYZIK
20 Montée Saint-Sébastien, 69001 Lyon
20H30 - 6 / 8€

Bleu Russe

Rap punk - Grenoble
Influences principales : Nonstop michniak sleaford mods

Dépeignant sa condition quotidienne, Bleu Russe joue, car derrière l’aversion du propos consensuel, il s’agit bien de tirer parti de ce qui l’use.

Nuage Fou

Spoken word & guitare grave - Grenoble
Influences principales : Fugazi, Vladimir Vissotski, Blonde Redhead

Nuage Fou Art Autoroutier, a été écrit comme un concept-album. Rendant hommage au langage de la rue, empruntant aux codes des musiques expérimentales ou du rap, ce disque se déploie comme un seul morceau. Minimaliste et envoûtant, il est de ces voyages qui prennent de l'épaisseur pour aller vers le forte, le grondant.
Dans Nuage Fou, il y a Martin Debisschop, aux sons si singuliers (guitare grave, guitare préparée, choeurs vocodés) et Julien Brotel (Jull), plume hautement poétique et voix bas perchée.

Olivier Depardon

Rock Electro - Grenoble
Influences principales : Suuns, Arnaud Michniak, Beak, Jesus Lizard

2017... Revif. Olivier Depardon et ses 2 acolytes Pierre Thouzery et Daniel Bartoletti se sont retirés en concupiscence dans un studio cahute de bois craquant. La musique est libre, elle rampe, grimpe, s'éventre en corolle et s'élève loin, très loin. Myriade intime. Elle les empoigne, ils s'hypnotisent, feulent, enregistrent et capturent son inertie.
« Avec du Noir avec du Blanc », la grande nébuleuse des loups anguleux, leur sarabande poivre et sel ascensionnelle affinée dans les serpes d'un organique grouillant. Olivier Depardon n'a rien perdu de la carne de Virago. Ensemble, sauvages et gracieux, leur moelle a du flegme et leur transe prend tout son temps pour mordre. Matière liquide de trois ferreux aguerris. Une voix de boudoir dans l'immensité qui gueule en velours et susurre au carmin.