9
-
Juil

L’ÉTÉ EN PENTES DOUCES

JARDIN DES CHARTREUX
36 CR Général Giraud
69001 Lyon
De 14:00 à 23:00 - Entrée libre

Cet événement est organisé par Mediatone et le Kraspek Myzik dans le cadre de « Tout l’monde Dehors », avec le soutien de la Ville de Lyon et de la mairie du 1er arrondissement de Lyon.

ALEE

Hip hop, Chanson
Amant au cœur plein de chimères. Grand frère protecteur. Troubadour observant le monde qui ne tourne pas rond. Les facettes d'ALEE sont multiples. Dans son univers, les textes engagés s'entremêlent aux compositions plus personnelles. Alee est un poète du bitume qui raconte aussi bien les rêves de gamin et la découverte de l'autre c'est aussi un mélange des genres, entre phrasé hip hop et chanson. De ses jeunes années de rap, il lui reste le franc parlé, mais le temps a apporté à ses mots la poésie et la justesse. Seul sur scène avec sa guitare, chaque concert est un instant qui mêle humour, combat pacifiques et mélancolie teintée d'espoir.

LAURENT BENITAH

Chanson
Voix rauque atypique, dégaine flegmatique flanquée d’un sempiternel couvre-chef, LAURENT BENITAH impose, intrigue, et touche en plein cœur. La musique, le gone originaire de la Croix-Rousse (Lyon) en a fait son art de vie depuis plusieurs décennies. Auteur, compositeur, guitariste généreux et militant, après « La Famille », son projet de rock métissé, il co-fonde en 1996 « Zenzila », véritable institution lyonnaise qui vingt années durant sillonnera France et Europe, de l’Olympia au Jazz festival de Montreux, collaborant au passage avec Mano Solo ou Rachid Taha. 600 concerts et 6 albums plus tard, c’est un virage solitaire que prend Laurent en 2021, en sortant son premier EP « Dépareillé », réalisé par Jean Lamoot connu notamment pour ses collaborations avec Alain Bashung, Noir Désir, Raphaël ou Dominique A.

SEND ME LOVE LETTERS

Rock
SEND ME LOVE LETTERS, c'est un rock sombre et brutal qui s'éprend d’une voix claire et sensible. Quatre humains, le cœur au bord des lèvres, qui se battent et s’ébattent autour d’une romance actuelle. Dans un monde où l'on se lasse et se remplace en quelques clics, « Send Me Love Letters » n’est pas une demande, c’est une nécessité. Un retour urgent à l’essentiel, à la vie comme à la scène, où au son des amplis à lampes vintage, les riffs saturés et les percussions lourdes se donnent comme des baisers. Leur premier single Bride est un morceau rock, efficace et déchirant, peignant les désillusions qui heurtent inévitablement les partenaires de longues dates. Le titre interroge l'institution du mariage et cette étrange intention qu’il a de vouloir sceller un concept aussi instable, impalpable et volatile que l’Amour.