Association Lerockepamort

 » Le projet de l’association Lerockepamort se définit atour de la création d’une association ayant pour but de promouvoir, défendre et diffuser toutes formes d’expressions artistiques et contemporaines. Dans ce but, l’association veut produire et organiser des manifestations (spectacles, concerts, expositions, ….), créer un lieu permettant la diffusion des artistes, proposer à la vente, dans son lieu et ailleurs, toute œuvre (Cds, livres,…) permettant la découverte plus large des créateurs au public.

Le projet Lerockepamort s’est créé en 2003 à Lyon, sur la volonté commune de ses fondateurs et de ses bénévoles de concevoir un lieu culturel (espace disques/salle de concerts), agissant particulièrement dans le domaine des musiques actuelles. Le but du projet est de faciliter l’accès à des œuvres artistiques non diffusées ou distribuées par les réseaux traditionnels, à un stade d’émergence. Les membres fondateurs, s’appuyant sur leurs diverses expériences et leurs sensibilités artistiques, ont donc créé une structure associative,  qu’ils souhaitent pérenne, active et profitable tant pour les créateurs que pour le public.

Les producteurs et les jeunes formations déplorent le manque de moyens en terme de diffusion pour qu’ils puissent se confronter ou se faire connaître du public. Ils rencontrent ainsi des difficultés pour rechercher des distributeurs et des salles de concerts, mais cette problématique découle également d’une insuffisance en matière de prise de risques des structures de diffusion, et de la difficulté à intéresser les médias du fait de la jeunesse des projets et de leur rayonnement à l’échelon local.

En s’appuyant sur la création d’un espace associatif convivial et ouvert :

Le Kraspek MyziK, l’association tente de palier à ces carences en travaillant pour les artistes et à destination du public sur trois axes : écouter, voir, et communiquer :

  • Permettre au public d’écouter et de découvrir des artistes émergents par le biais de disques, peu ou pas distribués  mais aussi de partager cette écoute.
  • Permettre au public de voir ces artistes sur scène, de les rencontrer, de discuter et de connaître leurs démarches.
  • Promouvoir ces groupes et ces distributeurs, et donc développer des outils de communication visant à faire connaître l’association et ses activités, et à encourager les médias à diffuser les artistes.